Communiqué de presse

Du 1er au 30 septembre 2019 aura lieu la 9ème édition du concours photographique Wiki Loves Monuments en France.

Wikimédia France participe à l’organisation de ce concours mondial depuis 2011, afin d’encourager la valorisation des monuments historiques par l’intermédiaire des projets Wikimédia (principalement Wikipédia et Wikimedia Commons).

Le collaboratif au service du patrimoine historique

Il existe dans le monde de nombreux monuments historiques. L’objectif du concours Wiki Loves Monuments, plus grand concours photo au monde selon le Guinness world records, est d’inciter chacun à mettre en valeur ce patrimoine, en prenant des photographies de ces monuments pour les partager librement sur la médiathèque Wikimedia Commons via la licence CC BY-SA 4.0. Le concours, fondé sur le mode de contribution collaborative – ADN des projets Wikimedia – a permis l’implication de 54 pays l’année précédente. Ce sont en tout plus de 14000 participants qui ont pu mettre en valeur et sauvegarder ce pan du patrimoine culturel grâce aux 258192 partages de photos dont plus de 55318 réutilisations sur les différents projets Wikimedia, avec l’encyclopédie Wikipédia en tête. Cette volonté de valoriser le patrimoine historique français en ligne est cette année renforcée par la présence du musée de Cluny, musée national du Moyen Âge dans le jury.

Valoriser au delà des monuments historiques

Depuis le début de la participation française au concours en 2011, près de 80 % des monuments historiques ont été photographiés et versés sur Wikimédia Commons. Cette sauvegarde du patrimoine, valorisée en partie sur Wikipédia, dépasse le cadre des monuments historiques et comprends l’inventaire général du patrimoine culturel de la base Mérimée qui comptait en 2005 environ 147 000 fiches (contre 42 000 fiches pour les monuments historiques). Si un certain nombre des monuments historiques sont déjà bien connus du public, il s’agit en revanche d’une opportunité d’implication citoyenne et de valorisation pour ces autres éléments du patrimoine qui se font plus discrets.

Un concours gratuit et ouvert à tous

Pour Wikimédia France, ce concours est une manière de sensibiliser les français à leur propre patrimoine, de créer un lien de proximité avec celui-ci et de faire connaître les projets Wikimédia au grand public. Un site dédié est mis en ligne par l’association pour guider les participants étape par étape. Cette démarche sera récompensée pour dix des nombreux photographes qui seront automatiquement sélectionnés pour le concours international. Il est à noter que cette année le concours sera présenté à l’UNESCO pour les journées européennes du patrimoine les 21 et 22 septembre prochains.

Plus d’informations : https://wikilovesmonuments.fr/reglement/

A PROPOS

Wikimédia France

Wikimédia France est une association pour le libre partage de la connaissance, est née en 2004 pour promouvoir et soutenir en France l’ensemble des projets hébergés par la Wikimedia Foundation. Wikimédia France n’édite ni n’héberge aucun des projets de la Wikimedia Foundation, mais travaille à leur enrichissement et à leur meilleure connaissance par le soutien aux actions de ses membres.

Wiki Loves Monuments

Wiki Loves Monuments est un concours international de photographie de monuments historiques. Créé en 2010 pour illustrer les monuments néerlandais, il s’est étendu à 18 pays européens en 2011, année où il est officiellement certifié le plus grand concours photographique au monde.

Wikimedia Commons

Wikimedia Commons est une médiathèque multilingue et libre enrichie bénévolement par des internautes. Chacun peut en réutiliser le contenu, qui est distribué sous licence libre. Wikimedia Commons est l’un des projets hébergés par la Wikimedia Foundation, il a été créé le 7 septembre 2004 et héberge plus de 55 millions de fichiers en août 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.